Les travaux de recherche ont permis de tester le système selon différentes configurations. Comme par exemple : le nombre des pâles, leurs distance par rapport à l'axe de rotation, l’influence du moment d'inertie du système, les différentes modes d'arrimage, etc.

D’après les résultats obtenus, le paramètre le plus influent sur la quantité d'extraction d'énergie par le système, est son mode d'arrimage. Plus l'axe de mouvement pendulaire du flotteur est fixe, plus on récupère de l'énergie. C’est très important, car si le flotteur ne recule pas sous l'arrivé d'une vague, il récupère ainsi plus d'énergie cinétique. De plus, il ne faut pas qu'il soit soulevé avec la colonne vers le haut, pour récupérer plus d'énergie potentielle des vagues.

Les deux meilleurs configurations donnent les résultats suivants (calculées pour des vagues de 2 m de hauteur et pour un flotteur de 10 m de longueur, face aux vagues)

Série 1 – angles câbles d'arrimage α 1=15° ; α 2=45°

Série 2 - câbles d'arrimage en étoile

Puissance P = f(omega)

Vitesse de rotation n = f(omega)

Moment

Ces types d'arrimages sont possibles pour une utilisation sur la mer Baltique, où il n'y a pratiquement pas de marrées (H < 0,05 m). Nous avons développé un autre système d'arrimage pour les marées plus importantes .
Ces premiers résultats sont très encourageants, car la puissance de vagues de 2 m de hauteur est d'environ de 13 kW par mètre de crête. Donc les vagues qui arrivent sur un flotteur de 10 m comportent une puissance de 130 kW. Notre système a su extraire 17 kW, ce qui donne un rendement de 13%.

La comparaison de ces résultats avec les résultats obtenus par le système PELAMIS P1 (pour des vagues de 2m), montre qu'à masse égale le système WaveNRG produit presque 3 fois plus d'énergie.

Système Nombre d'appareils Longueur flotteur (m) Masse totale (T) Énergie produite (kW) Rendement (%)
PELAMIS P1 1 120 750 153 * 10
WAVENRG 12 120 360 204 13
WAVENRG 25 250 750 425 13
* - Données OCEAN POWER DELIVERY LTD (OPDLtd.pdf)